Ksar El Khorbat

Le ksar El Khorbat a été construit vers 1860 et abritait alors150 familles. Un ksar est un village fortifié, construit en pisé, c’est à dire en terre tassée. Grâce à ses rues obscures et ses puits de lumière, le ksar offre un aspect à la fois inquiétant et séduisant. Il a été restauré en  2008-2010. Il faut vraiment le visiter.

Depuis 2002, un musée a été installé dans trois maisons du ksar. Dans 22 salles, les anciennes chambres, il montre comment vivaient les différentes tribus berbères et juives autour du ksar et de sa palmeraie.

Non loin du Ksar, au sommet d’une colline, il y a une source appelée Tassabelbat.

Chaque vendredi, une curieuse cérémonie a lieu. Des jeunes filles dévalent la colline le visage couvert d’un voile, puis s’arrêtent et se dévoilent sans tourner la tête. En principe, elles devraient trouver un mari en regardant droit devant elles…

Le vieux quartier juif près de El Khorbat vaut également le coup d’œil, ainsi que la palmeraie.